TEACCH (Treatment and Education of Autistic and Related Communication Handicaped Children)

L’approche TEACCH est une approche pratique de l’autisme, centrée sur la famille, fondée sur les preuves, basée sur une conceptualisation théorique de l’autisme, soutenue par la recherche empirique, enrichie par une expertise clinique approfondie, et remarquable pour le soutien souple et centrée sur la personne qu’elle apporte aux individus, quel que soient leur âge et leur niveau de compétences.

Créé au début des années 70 par le défunt Eric Schopler, Ph.D., le programme TEACCH a développé le concept d’une « Culture de l’Autisme » comme une manière d’aborder les schémas caractéristiques de pensée et de comportement qu’on retrouve chez les individus présentant ce diagnostic. La « Culture de l’Autisme » implique

  1. Puissance du canal visuel par rapport aux autres sens et prédilection pour le traitement visuel des informations (comparé aux difficultés de traitement des informations auditives, en particulier du langage).
  2. Attention souvent focalisée sur les détails et difficulté à saisir la signification globale des détails mis bout à bout.
  3. Difficultés à associer des idées.
  4. Difficultés à organiser les idées, le matériel et les activités.
  5. Difficultés d’attention (Certains individus se laissent facilement distraire, d’autres éprouvent des difficultés à déplacer leur attention vers une autre activité au moment des transitions).
  6. Difficultés de communication, qui varient en fonction du niveau de développement, mais qui comprennent systématiquement une altération du maniement social du langage (« pragmatique »).
  7. Difficultés à saisir/manier les concepts de temps, notamment le temps qui avance trop vite ou passe trop lentement, difficultés à repérer le début, le milieu ou la fin d’une activité.
  8. Tendance à s’attacher aux routines, avec pour conséquence la difficulté à généraliser des activités hors de la situation d’apprentissage initiale et les perturbations dans les routines qui peuvent s’avérer contrariantes, déroutantes ou pénibles.
  9. Intérêt très prononcé pour les activités favorites et besoin très fort de s’y adonner, avec des difficultés à s’en défaire une fois qu’on s’y est engagé.
  10. Préférences et aversions sensorielles marquées.

Les objectifs à long terme poursuivis par l’approche TEACCH résident à la fois dans le développement des compétences et dans l’épanouissement des besoins humains fondamentaux que sont notamment la dignité, le fait de s’adonner à des activités utiles et personnellement significatives, le sentiment de sécurité, la perception d’efficacité personnelle et la confiance en soi. Pour atteindre ces objectifs, TEACCH a mis au point un programme d’intervention appelé « Enseignement Structuré ».

Les principes de l’Enseignement Structuré impliquent de :

  • Comprendre la culture de l’autisme.
  • Développer pour chacun un projet individualisé centré sur la personne et la famille, plutôt que d’utiliser un programme d’enseignement standard.
  • Structurer physiquement l’environnement.
  • Utiliser des supports visuels pour rendre l’ordre des activités se déroulant sur la journée à la fois prévisible et compréhensible.
  • Utiliser des supports visuels pour rendre les activités individuelles compréhensibles.

C’est en suivant cette philosophie d’éducation que nous proposons notre suivi.